-C'est la fin de ce blog?

-Je crois oui...Ça a fait son temps...De joie, de peine, de foi, de désespoir...Un bout de vie...

-La rencontre avec Tabi ?

-Oui, aussi. Passer à autre chose, une autre adresse, ne pas s'allanguir dans ce qui d'une certaine façon redoutait la solitude du jour.

-la nuit est belle ce soir

-Oui, il y a un trait rose qui traverse le ciel, on dirait une jarretelle, une pointe de jour sur les arbres noirs.

-Une soupçon de clairière sur le noir continent...

anochecer-ConvertImage-ConvertImage

 

-Oui, juste un instant. Tout est devenu si faux, si arrangé...On fait si peine à voir souvent dans notre quête...Je pensais à ça en rencontrant Tabi, à comment on peut maintenir un "mouvement".

-Une distance?

-Oui mais pas physique, plutôt de goût, de sens. Laisser au désir son temps, quel qu'il soit!

-Veiller à ce qu'il reste sur une jetée battue par l'écume...

-Sourire, oui, quelque chose qui ressemble à ce moment, à son embardée.

-Ce qui va demander une grande dépossession de soi...

-Ô oui...foutrement oui! Ne pas rater les belles de nuit...Ne jamais arrêter ce qui en fait le mouvement..

-Et leurs apparitions!

-Ne jamais essayer de les mettre au "jour"...passer outre leur "sirènes"...

-Et marcher...

-Voilà...marcher, je ne vois rien d'autre qui soit plus juste aujourd'hui.

-Marcher comme traverser tous les mythes, les attentes, les dettes...

-comme maintenir aimer au point zéro de la parole, demeurer disponible à son passage, écouter ce qu'il viendra vous dire là d'une.

-On se dit au revoir là?

-Oui. À bientôt, sur le chemin.