Nuit précédant l'aube encore là il y aura eu très peu d'autres heures dans ma traversée d'heures vibrantes s'entend quand la pointe du jour est la pointe du couteau ouvrant d'un trait son coeur le sang qui baigne le coeur est aussi pensée la raison est avant tout un battement un code sésame ouvrant sur la clairière baigneuses alanguies sur l'herbe fraîche chacun de mes rêves figure son corps nu persiste en sa danse maintient la plume en état de ballet je ne suis jamais parvenu avec J. à cette caresse qui glisse sous la peau fond le regard dans l'âme chair devenant chère carino que te quiero verde ciel au bleu d'orage yo ya no soy yo pas de retour chez moi entre avoir été être devenir c'est intact le reste est comédie tragédie veau vache cochon couvée on pourrait écrire des heures sur ce choix préféré du malentendu sa cotation en bourse ses certitudes narcissiques ce goût prononcé pour l'exercice du pouvoir elle préfèrera toujours te haîr plutôt que d'aimer ça s'écrit ainsi et elle n'en veut rien savoir l'exception ne la concerne pas aucun homme ne sera autre chose qu'un sexe dressé ou un trou c'est dit emballé pesé ça ne la dérange pas d'entendre que ce texte lui a été fourré dans le cul dès le départ elle y tient mordicus le défendra méchamment comme cette femme qui rêvait toutes les nuits qu'elle rennaissait d'elle-même on est très loin de l'assomption du renversement fils devenant père de sa mère je l'appelais culito désignant le lieu de l'extraction de la totalitaire qui couvait j'avais lu ça d'une que j'aime elle avait intitulé l'acte "du bienfait de l'enculade" expurger la mère de là de son ventre faire tabula rasa redécouvrir la prière la vraie trinité sans quoi aimer est juste une question de dette où ça compte compte ses gages cherchant sans cesse à désigner un coupable en lieu et place de son corps devenu inaudible